Le meilleur nettoyeur a ultrasons pour armes à feu

Très populaires dans le domaine de l’armurerie aux états-unis, les nettoyeurs à ultrasons sont capables de faire des prouesses et de vous faciliter l’entretien de vos armes à feu. Pièces détachées, armes de poing, douilles et munitions, rien ne résiste aux bacs à ultrasons pour armes à feu : les résidus de tirs, poudres, traces d’oxydations et autres dépôts sont éliminés en quelques minutes sans risques de micro-rayures.

Les avantages du nettoyage par ultrasons sont multiples :

  • Nettoyage homogène de vos pièces détachées et de vos douilles, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur
  • Non abrasif et non agressif
  • Prolongation de la durée de vie de vos armes et douilles en laiton
  • Permet de rendre éclat et brillance à vos pièces détachées et douilles usagées
  • Compatible avec les armes et pièces détachées en polymère

Comment choisir un nettoyeur à ultrason adapté aux douilles et aux armes à feu ?

De nombreux bacs à ultrasons sont disponibles sur le marché, il faut cependant s’attacher à certains critères essentiels afin de trouver un bacs à ultrason adapté au nettoyage des douilles en laiton et des pièces détachées d’armes à feu. Bien qu’il n’y ai aucune obligation de s’orienter exclusivement sur ce type de produits, sachez que certains fabricants proposent des bacs à ultrasons spécialement conçus pour les armes à feu. Les critères essentiels à prendre en considération sont les suivants :

  • La cuve doit avoir une capacité minimale de 3 litres mais il reste préférable de s’orienter sur une cuve de 6 litres afin de pouvoir recevoir des pièces de plus grande taille ou de nettoyer plus de douilles à la fois.
  • La puissance ultrason minimale recommandée est de 150w : plus celle-ci sera élevée, plus le nettoyage sera performant. De nombreux tireurs utilisent des nettoyeurs à ultrason moins puissant mais doivent effectuer plusieurs cycles et parachever le nettoyage par la suite : c’est une perte de temps inutile pour des résultats médiocres.
  • Le nettoyeur à ultrason doit avoir la fonction chauffage : la solution liquide doit comporter des additifs pour nettoyer efficacement et la température optimale se situe entre 40° et 60°C.

Au delà de ces exigences minimales, et comme nous l’avons expliqué dans notre article précédent détaillant comment choisir un bac à ultrason, notez qu’il est également essentiel de choisir un nettoyeur à ultrason doté d’un réservoir en inox, d’un panier et d’un robinet de vidange si la cuve est supérieure à 6 litres.

L’option dégazage (ou Degas) est également un petit plus : Pour nettoyer les objets sales ou graisseux en métal, il est nécessaire d’ajouter des additifs. Les additifs peuvent s’agglomérer ou mettre du temps à se dissoudre tout en créant de petites bulles dans la cuve : cela risque de diminuer les performances de votre appareil au début de la phase de nettoyage par ultrasons. Activer la fonction degas vous permettra de dissiper les bulles et les éventuelles gouttelettes d’additif qui se serait formées.

Quel bac à ultrason choisir ?

Parmi les différents modèles que nous avons pu trouver sur internet, nous avons sélectionné quelques modèles particulièrement adapté aux nettoyage des armes, des douilles et des pièces détachées :

Lyman turbo sonic 6000

Lyman-turbo-sonic-6000
D’une capacité de 6 litres en format rectangulaire, ce qui est relativement rare, le Lyman Turbo Sonic 6000 est spécialement dédié au nettoyage des armes à feu.

 Doté d’une cuve chauffante en inox, d’un panier plastique et d’un bouchon de vidange ce bac à ultrason est idéal pour nettoyer les armes : il peut nettoyer des armes de poing, des pièces détachées et jusqu’à 1300 douilles de 9mm en 15 minutes.

La puissance des ultrasons et la fréquence des ultrasons ne sont volontairement pas affichés par le fabricant, mais le Turbo Sonic est doté de 2 transducteurs et l’on peut estimer une puissance supérieure à  150w avec certitude et une fréquence de l’ordre de 40 kHz.

L’écran numérique permet de sélectionner l’un des 5 programmes de nettoyage, d’ajuster la durée et la température des cycles de nettoyage et d’activer le mode degas.

Avec un tarif plutôt élevé, le bac à ultrason Lyman Turbo Sonic 6000 est un très bon produit qui vaut le coup si vous avez le budget à y consacrer.

Electris UC625TC

Bac à ultrasons Electris uc625tc

Paru plus récemment, avec sa capacité de 6 litres, son format rectangulaire et son panneau de commande numérique placé en haut de la face avant, le bac à ultrasons Electris UC625TC ressemble à s’y méprendre au Turbo Sonic de Lyman.

Doté de 2 transducteurs de 80 Watts, le nettoyeur à ultrasons d’Electris possède une cuve chauffante en inox permettant d’atteindre une température de 65°c. Le panier de l’appareil, tout comme son couvercle sont conçus en plastique ABS pour plus de résistance.

La minuterie de l’appareil permet de programmer des cycles de 1 à 60 minutes, et l’on notera la présence du mode degas.

Au niveau de la fréquence de fonctionnement, le bac à ultrasons d’Electris est doté de 2 transducteurs indépendants de 38kHz.

Avec un poids de 5,4 kgs d’une cuve de 324 x 202 x 97mm adaptée aux armes, le modèle Electris est un sérieux concurrent du Turbo Sonic, pour un prix encore une fois élevé mais plus abordable.

Floureon GT Sonic 6L

floureon-GT-Sonic-6l Bien qu’il ne soit pas spécialement étudié pour le nettoyage des armes à feu, le floureon GT Sonic est un sérieux concurrent pour le Lyman turbo sonic. Le format de sa cuve est cependant moins adapté pour les pièce plutôt longues et on peut lui reprocher de ne pas avoir la fonction degas.

Le prix est en revanche très correct  et il possède de sérieux atouts :

  • Cuve de 6 Litres
  • Cuve, couvercle et panier en acier inoxydable
  • Puissance ultrason : 180W
  • Température réglable jusqu’à 80° C

Le Gt Sonic existe aussi en version 3 litres (sans vanne de vidange), qui conviendra largement pour le nettoyage des douilles. Le prix de la version 6 litres reste très abordable, et on favorisera plutôt cette version qui permettra de nettoyer des pièces plus volumineuses ou un plus grand nombre de douilles.

Conclusion

Le Lyman turbo sonic 6000 est clairement le meilleur choix puisqu’il a été concu pour nettoyer les armes à feu et il possède tout ce que l’on peut attendre d’un bac à ultrasons pour armes à feu. Le prix reste malgré tout très élevé et en fait la Rolls Royce du nettoyage par ultrasons dans le domaine de l’armurerie. Si vous en avez une réelle utilité et le budget adapté il ne faut donc pas hésiter.

Le modèle Electris est quand à lui un très bon challenger puisqu’il partage l’ensemble des caractéristiques du Turbo Sonic pour un prix un peu moins élevé. Je le places néanmoins en seconde position puisque le fabricant ne possède malgré tout pas la réputation de son homologue.

Le modèle Floureon GT Sonic 6L possède quand à lui quelques lacunes (pas de fonction degas, format de cuve moins adapté et pas de cycles prédéfinis), mais son prix de vente très abordable en fait un concurrent très sérieux. Si vous souhaitez acheter un nettoyeur à ultrasons à prix correct pour une utilisation ponctuelle le Floureon GT Sonic vous apportera tout ce dont vous avez besoin.

Donnez votre avis